LIVRES




QUATRIEME DE COUVERTURE :: PREMIERES PAGES :: PRESSE























Blanche cassé – Quatrième

« Elle fait toujours sensation quand elle rentre dans un bar, parce qu'en général c'est plein de lépreux, et elle, on dirait une star de cinéma. Cela intrigue les gens de savoir ce qu'une fille pareille peut bien faire là. Ils croient que c'est une erreur, qu'elle cherche un téléphone ou quelque chose du genre. Ensuite, ils croient que c'est une pute de luxe qui attend quelqu'un dans un endroit mal choisi. Puis, ils s'habituent à sa présence, et ils replongent dans leur insignifiance.
Ils ne peuvent pas imaginer que c'est précisément cela qu'elle vient chercher près d'eux. Prendre un bol d'insignifiance comme on prend un bol d'air frais ».


Imaginez qu'une sœur soit née deux ans après vous, qui rassemble tous les atouts dont vous manquez.
Imaginez qu'elle se lance dans la vie avec un aplomb formidable, tandis que vous restez dans l'ombre, trop complexée pour croire en vous.
Vous êtes malheureuse, oui, mais pas jalouse. C'est votre sœur et vous l'adorez.
Imaginez que tout doucement cette sœur dérape, que sa chance se désagrège, parce qu'elle a été trop impatiente, ou imprudente, ou parce que le monde se dérobe forcément.
Vous la voyez zigzaguer d'erreur en déception, de rebuffade en démission, et vous souffrez jusqu'à la déchirure.
Comme elle n'entend pas vos appels, comme son parcours devient définitivement inquiétant, il ne vous reste plus qu'une seule chose à faire: raconter toute l'histoire, dans l'espoir de vous libérer d'elle.